Bilan de la 41ème assemblée générale de la Confédération Africaine de Football

Membre depuis

2 années 6 mois

L'événement s’est déroulé à l’hotel Marriott Zamalek du Caire. Point fort : la signature d'une feuille de route entre la CAF et la FIFA ainsi qu’un accord sur les réformes en matière de bonne gouvernance.
La secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura, assumera la fonction de déléguée générale pour l’Afrique chargée de diriger les réformes et la gouvernance de la CAF pour une période de six mois renouvelable à compter du 1er août 2019.

”J'ai fait appel à la FIFA. Cet appel est de ma propre initiative et j'en assume la responsabilité totale. Face à une situation de plus en plus grave, j’ai demandé au président de la FIFA, M. Gianni Infantino, de m’apporter un soutien provisoire”, a expliqué M.Ahmad Ahmad, président de la CAF.


Autre moment fort de la 41ème assemblée générale, l'élection des membres du Comité exécutif de la CAF pour la période 2019-2023. Les membres élus sont Augustin Senghor (Sénégal), Sita Sangaré (Burkina Faso), Moses Magogo (Ouganda), Pierre-Alain Mounguengui (Gabon), Abdulhakim Al Shalmani (Libye) et Mohamed Ally Sobha (Maurice).

Augustin Senghor, qui représente la zone Ouest A, a été élu sans opposition. C’est également le cas de Sangaré et Mounguengi, respectivement pour les zones Ouest B et Centrale.

Pour la zone Centre-Est, Magogo a recueilli 33 voix contre 19 pour Leodegar Tenga (Tanzanie). L'Ougandais avait précédemment été membre coopté du Comité exécutif de la CAF pour 2017-2019.

S’agissant d’Al Shalmani, il a battu l’Algérien Amar Bahloul par 29 voix contre 21 pour le siège de la zone Nord.

Pour la zone Sud, trois candidats étaient en course à la suite des retraits d'Elvis Chetty (Seychelles) et de Felton Kamambo (Zimbabwe). Il s'agit de Sobha, Andrew Kamanga et Adam Mthetwa (Eswantini). Mohamad Ally Sobha a recueilli 38 voix tandis que Kamanga en a recueilli 12 et deux pour Mtethwa.

La nomination du président et du vice-président du comité de bonne gouvernance de la CAF a également été approuvée à l'unanimité pour un mandat de quatre ans.

L'ivoirien Michel Kizito Brizoua-Bi présidera aux destinées du comité avec Dieudonné Happi du Cameroun, son adjoint. Les autres membres du comité sont Maya Boureghda (Tunisie), Monica Musonda (Zambie) et Tumi Dlamini (Afrique du Sud).

Le rapport financier pour l'année 2018 a également été approuvé. Il indique une baisse des finances de l'organisation, avec une perte signalée de 17,22 millions de dollars au cours de l’exercice clos au 30 juin 2019. Le vice-président de la CAF, Fouzi Lekjaa, qui assume également les fonctions de président due la commission des finances, a appelé à des mesures pour influer positivement sur la santé financière de l'organisation.

Parallèlement, le président de la CAF a également nommé les légendes Samuel Eto’o et Didier Drogba dans son équipe consultative.

Le ministre égyptien de la Jeunesse et des Sports, Ashraf Sobhy, était également présent. Des 54 associations nationales affiliées à la CAF, seule la Tunisie était absente.

 

Source: Site officiel de la CAF