La garde à vue de Michel Platini levée

Membre depuis

3 années 8 mois

Ils étaient interrogés sur des soupçons de corruption sur les conditions d'attribution du Mondial 2022 et sur l'organisation de l'Euro 2016 en France. L'ex-patron de l'UEFA Michel Platini et l'ancien bras droit de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, ont été entendus longuement mardi 18 juin par les enquêteurs. Et, après plusieurs heures de garde à vue dans les locaux de l'office anticorruption de la police judiciaire (OCLCIFF) à Nanterre (Hauts-de-Seine), l'ancien vice-président de la Fifa est ressorti libre sans qu'aucune charge ait été retenue à son rencontre, d'après son avocat.

L'ancienne conseillère sport de Nicolas Sarkozy, Sophie Dion, a elle aussi été placée en garde à vue, tandis que l'ex-secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant a été interrogé comme suspect libre. Tous trois sont ressortis tard dans la nuit.
Agences