Coupe de la CAF: L’Etoile du Sahel pour confirmer son avance de l’aller

Membre depuis

3 années 8 mois

L’Etoile Sportive du Sahel auréolée de son premier sacre de la coupe arabe des clubs remporté avec brio sur les saoudiens d’Al Hilal jeudi (2-1), en finale jouée jeudi dernier à Abu Dhabi, tentera de poursuivre sa belle série rose en se qualifiant pour les demi-finales de la coupe de la Confédération africaine de football aux dépens d’Al Hilal du Soudan, mardi dans la ville égyptienne de Suez (17h00 heure tunisienne) en quarts de finale retour. Au match aller à Sousse les étoilés s’étaient imposés (3-1) à Sousse.

Initialement prévu le 14 avril dernier à Oum Dorman au Soudan La Confédération Africaine de football avait décidé de délocaliser ce match en Egypte, en raison de la situation politique au Soudan.

C’est avec un moral au beau fixe que les protégés de Roger Lemerre se sont rendus directement en Egypte juste après la finale de la coupe arabe à Abou Dhabi, afin d’éviter la fatigue d’un enième déplacement, le principal souci du technicien français est d’avoir un groupe prêt physiquement, après le marathon de matches successifs nationaux, continentaux et régionaux et les longs déplacements qui ont affecté sensiblement le rendement des joueurs.

Avec trois buts marqués, dont deux sur pénaltys obtenus par le talentueux Hazam Haj Hassan et tirés par Yassine Chikhaoui contre un but encaissé, les étoilés sont en mesure d’arracher la qualification pour les demi-finales grace à un groupe soudé et expérimenté qui a montré à plusieurs reprises qu’il sait voyager et sortir des situations les plus difficiles aussi bien au plan local qu’étranger et poursuivre l’objectif fixé.

En effet et un début en dent de scie en championnat national, la formation sahélienne a reussi à remonter son retard occupant la troisième place, grace à une forte détermination et un bon coaching de Lemerre qui avait pris les rennes de l’équipe mi-décembre dernier après le départ du belge George Leekens et a réussi à insuffler au groupe confiance, discipline et solidarité.

Même si le match s’annonce équilibré, les protégés de Roger Lemerre restent capables de relever ce nouveau défi sur le plan tactique et technique en présence d’un groupe performant qui ernegistrera le retour du capitaine et défenseur Ammar Jmal et le latéral Wajdi Kechrida. Le staff technique devra en revanche se passer de novueau d’Amine ben Amor remplacé par Mohamed Methnani, auteur du but de la victoire face aux saoudiens.

De son coté l’équipe soudanaise dirigée depuis 2017 par le Tunisien Nabil Kouki qui connait parfaitement son adversaire pour l’avoir affronté cette année-là en phase de poules (aller 1-1, retour 1-1), devra marquer deux buts sans en encaisser un, pour espérer se qualifier pour le dernier carré. Une mission qui semble a priori difficile face à des étoilés expérimentés et qui ne lacheront rien pour réaliser leur objectif, celui de s’offrir leur cinquième sacre après ceux de 1995 et 1999 (sous l’ancienne formule) et de 2006 et 2015.

En cas de qualification l’Etoile du Sahel affronra en demi-finale les égyptiens du Zamalek qui avaient validé leur billet dimanche dernier à Suez les marocains de Hassina Agadir 1-0 (0-0 à l’aller).
Le coup d’envoi du match sera donné par l’arbitre égyptien Mahmoud Al Benna.

 

TAP