CAF : Le Raja menace de se retirer de toutes les compétitions africaines

Membre depuis

5 années 8 mois

Suite au nul concédé dimanche 3 mars 2019 face à la Renaissance Sportive de Berkane pour le compte de la phase des groupes de la Coupe de la CAF (0-0), le Raja de Casablanca a dénoncé dans un communiqué adressé au président de la CAF, un « véritable massacre arbitral ».

Relayé tard dans la soirée sur le compte Facebook du club et signé de la main du président, Jawad Ziyat, le communiqué s’arrête notamment sur trois points pour dénoncer ce  « scandale arbitral » :

But refusé à la 92ème minute du match
Penalties refusés à répétition
Avertissement non distribués


« Des millions de téléspectateurs ont assisté à 90 minutes, non pas de jeu sportif basé sur l’esprit de compétition et du fair-play, mais à une véritable mascarade arbitrale dont le héros n’était autre que l’Arbitre désigné pour arbitrer ce match », explique-t-on dans le communiqué.

« Et de poursuivre que « cette mascarade est une honte pour le football africain ». Dans ces circonstances le Raja de Casablanca a demandé l’ouverture d’une enquête indépendante et approfondie sur le scandale arbitral dont il a été victime.

Le club va encore plus loin et menace de se retirer de toutes les compétitions africaines, « y compris la prochaine Super Coupe d’Afrique prévue à Doha le 29 mars 2019 ».

Pour rappel, le match qui a opposé le RCA au RSB a été le théâtre de nombreuses erreurs arbitrales que les analystes et commentateurs de football n’ont pas manqué de relever. Notamment un but apparemment valide qui a été refusé dans les arrêts de jeu de la seconde période et une faute surréaliste sur Badr Benoun, lors de laquelle un défenseur adverse lui enlève son maillot, lors d’un corner. Une image qui fait actuellement le tour du monde.