CS Hammam-Lif : Féthi Laabidi jette l'éponge

Publié par koora.com

Fethi Laabidi, entraîneur du CS Hammam-Lif, a démissionné de son poste après la défaite du club banlieusard, dimanche, en déplacement face à l'ES Hammam-Sousse (0-1), pour le compte de la 25e journée de la Ligue 1, apprend-on lundi de source officielle.

La formation de Hammam-Lif a concédé sa 14e défaite de la saison qui la place désormais à la 14e place en bas du tableau (23 pts), avec trois longueurs d'avance seulement sur l'ES Beni-Khalled, lanterne rouge (20 pts), et rend particulièrement ardue sa lutte pour le maintien à cinq journées de la fin de la compétition. Talel Ben Mustapha, porte-parole de l'association, a confirmé à l'agence Tunis Afrique Presse (TAP), la démission de Féthi Laabidi.

"Féthi Laabidi a décidé de lui-même de quitter son poste d'entraîneur après la défaite essuyée dimanche à Hammam-Sousse. Il a informé le président du club de sa décision de mettre fin à sa mission à la tête de l'équipe de Hammam-Lif invoquant une opération chirurgicale qu'il compte subir en Belgique et la forte pression après cette contre-performance", a précisé Talel Ben Mustapha à l'agence TAP.

<p>Il a indiqué que le président du club Adel Dadaa "a essayé de convaincre Féthi Laabidi de renoncer à sa décision mais ce dernier n'a pas voulu changer de position".

Le porte-parole a précisé que l'équipe de Hammam-Lif poursuit néanmoins sa préparation pour les prochains matches de Ligue 1 sous la conduite de l'entraîneur adjoint Houcine Ben Sedrine, assisté du préparateur physique français, et le comité directeur est entré en contact avec l'entraîneur serbe Dragan Cvetkovic, présent à Tunis, qui avait dirigé le club, pour un éventuel retour en banlieue-sud.

"Nous espérons arriver à un terrain d'entente dans les heures pour qu'il accepte de reprendre en main l'équipe", a-t-il ajouté.

Trois entraîneurs se sont succédés à la tête du club sportif d'Hammam-Lif cette saison sans que la situation de l'équipe ne s'améliore. Nabil Tasko avait entamé la saison avec les "verts" avant de laisser sa place au Français Christian Saramagna lui même limogé et remplacé par Féthi Laabidi, rappelle-t-on.

TAP



للمتابعة
لمتابعة كوورة على :
FB/Koora.Inc @kooraTunisie +Koora sur Youtube