LdC (Groupe A-2e journée): Décevant match nul de l'Etoile du Sahel face à Sunshine Stars FC

Publié par koora.com

L'Etoile du Sahel s'est contenté d'un décevant match nul face à Sunshine Stars FC du Nigeria (0-0), en match comptant pour la 2 journée de la Ligue des champions de football (Groupe A), disputé samedi soir à Sousse.

Malgré une copieuse domination, la formation tunisienne n'a pu venir à bout d'une modeste formation nigériane qui participe pour la première fois de son histoire à la Ligue des Champions.

Le nul concédé par l'Espérance ST fait l'affaire de l'Espérance qui a pris seule la tête du Groupe A avec 6 points à la faveur de sa deuxième victoire de suite, vendredi, sur ASO Chlef d'Algérie 3 buts à 2.

L'Etoile occupe la seconde place (4 pts), devant Sunshine Stars (1 pt) et ASO Chlef (0 pt). La formation sahélienne qui alignait la même formation que celle qui s'est imposée au Chlef, faisait d'entrer le siège de Sunshine Stars et mettait à rude épreuve l'arrière garde du club nigérian.

Aymen Belaid faillit donner l'avantage à son équipe dés la 5, mais son tir était renvoyé par la transversale alors que son coéquipier Mossaab Sassi inquiétait le gardien Ocheje à trois reprises : sur un tir au premier poteau (10), une frappe lobée (11) et un nouveau tir à la limite des 18 mètres repoussé difficilement par le portier d'une claquette dans la lucarne.

Le néophyte nigérian dans la Ligue des Champions, battu lors de la première journée par l'Espérance (0-2), optait pour une tactique ultra défensive, laissant le champ libre à l'Etoile sans se hasarder dans le camp adverse. Gênée par le repli massif en arrière, l'Etoile peinait à trouver l'ouverture, mais restait bien menaçante et ratait une très bonne occasion à la 26 par Jstin Junior Mengolo, idéalement servi sur le flanc gauche de la défense par Belakhal, mais qui ratait l'aubaine face à face au gardien de Sunshine.

Si le milieu et la défense ne trouvaient aucune peine à contrer les velléités offensives de l'adversaire, quasiment absente dans le camp étoilé, l'attaque du club sahélien s'est montré stérile malgré les grands efforts de Dos Santos, Mengolo et Sassi.

La formation tunisienne ne se résignait pas pour autant, multipliant les assauts et se créait de bonnes occasions par Belakhal dont le tir est capté par le gardien Ocheje, Belaid qui ratait sa reprise de la tête à un mètre des buts et de nouveau Belakhal dont la reprise du pied gauche ratait le cadre dans les arrêts de jeu. L'Etoile qui imposait une domination totale face à une équipe nigériane timorée terminait la mi-temps sur un frustrant résultat de parité.

L'équipe sahélienne reprenait sa domination stérile en seconde période face à un adversaire prudent. Dhaoudi reprenait de la tête dans les mains de Ocheje (54) alors que les Nigérians sortaient un peu de leur réserve en tentant timidement d'inquiéter la défense étoilée avec la première et seule occasion réelle à la 62. Mondher Kebaier tentait de revigorer sa ligne d'attaque en lançant la nouvelle recrue nigérienne Moussa Maazou à la place de Mengolo, peu décisif avant de remplacer Dahouadi, blessé, par Bilel Ben Messaoud, les deux joueurs disputant leur premier match officiel avec leur nouvelle équipe. Sans grand changement, les joueurs tunisiens, émoussés physiquement, baissaient le rythme de jeu et trouvaient toutes les peines du monde à déjouer la vigilance de l'arrière garde de Sunshine. L'entraîneur étoile jouait alors sa dernière carte en alignant Chehoudi à la place de Franck Kom.

Malgré leur pressing, les joueurs étoilés se heurtaient toujours à une équipe nigériane repliée en masse en défense. Ils jetaient en fin de rencontre leurs forces dans la bataille pour essayer de forcer la décision. Une première occasion dangereuse de Chehoudi était contrée in extremis par la défense de Sunshine Stars (83) avant que l'attaquant étoilé ne laisse échapper un but tout fait en reprenant de la tête au dessus (84).

La stérilité des étoilés donnait des idées aux Nigérians qui montaient en attaque mais qui se montraient heureusement tout aussi stériles.

Sassi manquait une belle occasion à la 90 en reprenant de la tête au dessus et Chehoudi ratait l'ultime occasion en manquant sa passe décisive à Sassi (90+2), l'Etoile concédant un surprenant match nul après avoir fait belle impression lors de la 1re journée au Chlef (1-0).

Lors de la 3e journée, l'Etoile aura une difficile tâche en allant affronter l'Espérance à Radès, le 5 août prochain, avant de la recevoir pour le compte de la 4e journée, le 18 août à Sousse.

TAP



للمتابعة
لمتابعة كوورة على :
FB/Koora.Inc @kooraTunisie +Koora sur Youtube