Europa League: Une finale 100% espagnole et 100% athlétique

Publié par koora.com

La finale de l’édition 2011/2012 de l’Europa League mettra aux prises, mercredi 9 mai, dans la capitale roumaine Bucarest, deux équipes espagnoles. Atletico Madrid et Athletic Bilbao seront opposés pour la 1re fois de leur histoire au niveau européen.

Le stade National Arena de Bucarest (Roumanie) sera le théâtre d’une finale 100% espagnole, lorsque l’Atletico Madrid et Athletic Bilbao se livreront un duel sans merci pour empocher le titre de l’Europa League. Atletico Madrid a déjà remporté ce titre en 2010, en battant le club londonien de Fulham, sur le score de 2 buts à 1 au terme des prolongations. Tandis que l’Athletic Bilbao a perdu sa seule finale continentale, en 1977 face à la Juventus Turin. Les Basques, dont le système de jeu a historiquement été connu par un engagement physique parfois aux abords de la régularité, ont fasciné tous les amateurs du ballon rond européen, en éliminant tour à tour, Manchester United, Schalke 04 et Sporting Lisbonne, via un jeu chatoyant instauré par le nouvel entraîneur, l’Argentin Marcelo Bielsa. En effet, depuis que «El Loco» (le fou) est arrivé en début de saison, le mot d’ordre est «priorité aux jeunes talentueux». C’est ainsi que des joueurs comme Iker Muniain et Oscar de Marcos sont venus enrichir un groupe d’expérimentés, comme le champion du monde Fernando Llorente, auteur de 7 buts dans la compétition, Javi Martinez ou encore Markel Susaeta. Un style de jeu qui a apporté de bons résultats, puisqu’en outre, l’Athletic jouera la semaine prochaine la finale de la Coupe du Roi d’Espagne, face au FC Barcelone.

De son côté, l’Atletico Madrid pourra compter sur son attaquant vedette, Radamel Falcao Garcia, auteur de 23 buts en championnat et de 10 réalisations en Europa League. Les «Colchoneros» (matelassiers) ont également connu un sursaut d’orgueil, avec l’arrivée d’un autre Argentin aux commandes, Diego Simeone. «El Cholo» qui avait réussi le seul doublet Liga-Coupe du Roi de l’Atletico en 1996, en tant que joueur, a été engagé lors du mercato d’hiver, pour remettre sur pieds, une équipe en perdition, qui comptait dans ses rangs de belles individualités. Cinq mois plus tard, le pari est gagné : Atletico Madrid s’est qualifié pour sa 2e finale continentale en 3 saisons et occupe la 5e place en Liga. Simeone a su ressouder joueurs et public autour d’un objectif commun : renouer avec les titres. La 2e équipe de Madrid pourra compter sur Radamel Falcao, recordman de l’Europa League avec 17 réalisations en une saison, où il avait marqué en finale et remporté le titre européen sous les couleurs de Porto.

Agences



للمتابعة
لمتابعة كوورة على :
FB/Koora.Inc @kooraTunisie +Koora sur Youtube